Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Projet Savoir

PARANORMAL. Le nécronomicon (1ere partie) / PARANORMAL. El necronomicon (1era parte)

7 Août 2014 , Rédigé par Victor DEL REY Publié dans #Paranormal

Le Necronomicon. Voici un mot qui en fait trembler plus d'un. Vous êtes quelques-uns à connaître ce livre. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, c'est le livre du diable, possédant des pouvoirs terribles et qui pourraient causer votre perte si vous osez lire les invocations qui sont dans ce livre.

Et bien, nous allons "casser" un peu le mythe de ce livre. La première fois que l'on parle de ce livre date de ..... 1 921. Le Nécronomicon est tout simplement un ouvrage fictif, inventé par H.P. LOVECRAFT (un écrivain fantastique du XXe siècle) et qui est apparu dans sa nouvelle "La Cité sans nom" qui fut justement terminée en 1 921. 

Dans cette nouvelle, il parle d'un personnage du nom de Abdul al-Hazred et donne des vers du style "N'est pas mort ce qui à jamais dort / Et dans les ères peut mourir même la Mort". en 1 923, dans la nouvelle "Le molosse", il utilise pour la première fois le titre et c'est en 1 927 que Lovecraft détailla l'ouvrage. En tout, le Nécronomicon apparait dans treize nouvelles : parfois juste l titre, une ou deux phrases voire un paragraphe complet. 

Lovecraft utilise diverses sources pour rendre l'ouvrage plus crédible. Même si elles sont faciles à déterminer, le contenu du livre l'est moins. Certaines mentions parlent d'un livre de culte, un livre de magie ou une histoire des temps des "Grands Anciens". 

Très vite, le Necronomicon fut repris par d'autres auteurs, amis proches de Lovecraft, comme Robert E. Howard ou Robert Bloch. Ce fut August Derleth qui développa le plus le mythe du Nécronomicon en le liant avec le mythe de Cthulhu. C'est grâce aux références de tant d'écrivains que les gens commencèrent à croire en l'existence du Nécronomicon. 

On peut dire que les premiers canulars ne furent que des références à des livres qui n'existent pas. Ce fut après la mort de Derleth (et un certain relâchement du contrôle de l'héritage de Lovecraft) que les "vrais faux" Necronomicon commencèrent à faire leur apparition. 

El Necronomicon (1era parte)

El Necronomicon. Una palabra que asusta a más de uno. Algunos conocen este libro. Para los que no lo conocen, es el libro del diablo, poseyendo poderes terribles y los que podrían causar su pérdida si ustedes se atreven a leer las invocaciones que están en este libro.

Y bien, vamos "a romper un poco" el mito de este libro. La primera vez que se habla de este libro es en…. 1 921. El Nécronomicon es simplemente una obra ficticia, inventada por H.P. LOVECRAFT (un escritor fantástico del siglo XX) y quien apareció en su historia " La Ciudad sin nombre " que justamente se acabó en 1 921.

En esta historia, habla de un personaje del nombre de Abdul al-Hazred y da unos versos del estilo " no esta muerot lo que para siempre duerme / Y en las eras hasta puede morir la Muerte ". En 1 923, en la historia " El moloso ", utiliza por primera vez el título y es en 1 927 que Lovecraft detalló la obra. En todo, Nécronomicon aparace en trece historias : a veces justo el título, una o dos frases  e incluso un párrafo completo.

Lovecraft utiliza fuentes diversas para devolver la obra más creíble. Aunque son fáciles de determinar, el contenido del libro lo es menos. Ciertas menciones hablan de un libro de culto, un libro de magia o una historia de los tiempos de " Grandes Antiguos ".

Muy rápidamente, el Necronomicon fue repetido por otros autores, amigos cercanos de Lovecraft, como Robert E. Howard o Robert Bloch. Fue August Derleth quien desarrolló más el mito de Nécronomicon liandolo con mito de Cthulhu. Es gracias a las referencias de tantos escritores que la gente comenzó a creer en la existencia de Nécronomicon.

Podemos decir que las primeras canulares fueron sólo unas referencias en libros que no existen. Fue después de la muerte de Derleth (y un cierto relajamiento del control de la herencia de Lovecraft) que la " verdaderas falsificación " Necronomicon ampezo a hacer su aparición.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article