Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Projet Savoir

Le record de longévité pour une fourmi / El record de longevidad para une hormiga

19 Janvier 2013 , Rédigé par Victor DEL REY Publié dans #Records

Le record de longévité pour une fourmi

La Lasius Niger est une reine de la fourmi noire (répandue en  Europe et en Inde) qui détient le record de longévité : elle a vécut 28 ans et 8 mois dans un laboratoire.

Les mâles (qui sont différenciés par leur petite tête) vivent peu de temps. Comme ils ne savent pas see nourrir seuls, ils meurent une fois qu’ils se sont reproduits. Quand à la fourmi ouvrière, elle vit entre 3 semaines à un an. Pour finir, la reine peut vivre plus longtemps, plus années (jusqu’à 15 ans également pour la reine des fourmis rousses appelée Formica rufa)

Il faut dire que les fourmis jouent un rôle important de nécrophage (pour les oiseaux, les petits animaux morts, etc…). En nettoyant rapidement les cadavres (dont elles ne laissent même pas les os), elles empêchent la libération dans l’environnement de microbes pathogènes.

On peut estimer que 90 % environ des cadavres d’insectes finissent dans des fourmilières avant d’être recyclés dans le sol.

 

El record de longevidad para una hormiga
Lasius Niger es una reina de la hormiga negra (difundida en Europa y en la India) que detiene el récord de longevidad: tiene vivió 28 años y 8 meses en un laboratorio.
Los machos (que son diferenciados por su pequeña cabeza) viven poco tiempo. Así como no saben alimentarse sólo, mueren en cuanto se reprodujeron. Cuando a la hormiga obrera, vive entre 3 semanas a un año. Para acabar, la reina puede vivir más tiempo, más los años (hasta los 15 años también para la reina de las hormigas pelirrojas llamada Formica rufa)
Hay que decir que las hormigas desempeñan un papel importante importante de necrófago (para las aves, los pequeños animales muertos, etc). Limpiando rápidamente los cadáveres (los que hasta no dejan los huesos), impiden la liberación en el medio ambiente de microbios patógenos.
Podemos considerar que el 90 % cerca de cadáveres de insectos acaban en hormigueros antes de ser reciclados en el suelo.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article