Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Projet Savoir

Des sphères vieilles de 3 milliards d'années / Esferas viejas de 3 mil milliones de años

23 Octobre 2012 , Rédigé par Victor DEL REY Publié dans #Paranormal

Depuis plus de 30 ans, des mineurs d’une mine d’argent d’Afrique du Sud (le Wondestone Silver Mine), ont extraits de biens étranges artefacts : des sphères métalliques. Il y a déjà des centaines de retrouvé. Elles ont un diamètre variant de 3 à 10 cm et sont composées d’un alliage de nickel et d’acier. Mais cet alliage n’existe pas à l’état naturel.

Une ou plusieurs rainures concentriques entourent certaines d’entre elles, les partageant en deux hémisphères donc la possibilité d’une formation naturelle est à enlever. Il y a deux sortes de sphères : celles qui sont bleuté moucheté de blanc et celles qui sont pourvues d’une sorte de coquille. Une fois brisé, il y a à l’intérieur une substance spongieuse qui se désintègre au contact de l’air. Dans certaines billes, cette substance à l’apparence du charbon.

Tous les artefacts ne sont pas totalement sphériques mais plutôt plus allongés et elles ne sont pas griffées au passage d’une pointe métallique attestant de leur dureté.

Ce qui est étrange, c’est qu’elles sont couvertes d’une couche roche de pyrophyllite (une roche tendre) qui est âgée entre 2,8 et 3 milliards d’années, selon les examens aux isotopes radioactifs.

Andries Bisschoff Told, professeur de géologie de l’université de Potchefstroom, pense que ces sphères sont en réalité des amas de limonite (une sorte de minerai de fer). En 1979, J.R. McIver (professeur de géologie à l’Université de Witwaterstand de Johannesburg) et le géologue Andries Bisschoff ont examiné plusieurs sphères mais ils ne sont pas parvenus à trouver des explications plausibles.

La composition peut être météorique alors que la formation n’est pas naturelle et parait artificielle.

Des sphères sont exposées au musée sud-africain de Klerksdorp et Roel Marx, le conservateur du musée, a remarqué que celle qui est exposée dans une vitrine du musée tourne lentement sur elle-même sans la présence d’aucune vibration extérieure. Une propre énergie qui lui est propre toujours après 3 milliards d’années ?

Voila un phénomène sur lequel les chercheurs (dont la NASA) devraient faire des recherches et trouver des réponses.

 

sphere1


Texte en espagnol/Texto en español

Desde mas de 30 años, minores de una mina de plata de Africa del Sur (el Wondestone Silver Mine), han extraidos extraños artefactos : esferas metalicas. Hay ya centenas encontrados. Tienen un diametro variando de 3 a 10 cm y son compuestas de un aleacion de niquel y de plata. Pero este aleacion no existe en el estado natural.

Una o varias ranuras concentricas rodean algunas de ellas, repartiendo en dos hemisferos entonces la posibilidad de una formacion natural es a quitar. Hay dos tipos de esferas : esas qui son azuladas moteadas de blanco y que son proveídas un tipo de concha. Una vez quebrada, hay dentro una substencia esponjosa que se desintegra al contacto del aire. En algunas bolas, esta substencia tiene la apariencia des carbon.

Todos los artefactos no son totalmente esferico pero mas bien alargados y no son arañada al paso de una punta metalica atestando de su dureza.

Lo que es extraño, es que esas que son cubiertas de una capa de roca de pyrophillite (una roca blanda) que tiene entre 2,8 y 3 mil milliones años de edad, segun los examenes con los isotopos radioactivos.

Andries Bisschoff Told, profesor de geologia de la universidad de Potchefstroom, piensa que esas esferas son en realidad un monton de limonite (un tipo de mineral de hierro). En 1979, J.R. McIver (profesor de geologia en la universidad de Witwaterstand de Johannesburg) y el geologue Andries Bisschoff han examinido varias esferas pero no han llegado a encontrar explicaciones plausibles.

La composicion pueden ser meteorica mientras la formacion no es natural y parece artificial.

Esferas son expuestas al museo sur-africano de Klerksdorp y Roel Marx, el conservador del museo, ha notado que esta que esta expuesta en un vitrina del museo gira lentamente sobre ella misma sin presencia de ninguna vibracion exterior. Una propria energia que esta propria despues 3 mil milliones de años ?

Ahi esta un fenomeno cual los buscadores (cuyo la NASA) deverian hacer busquedas y encontrar respuestas

 

sphere2

Ref. : dark-stories

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article