Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Projet Savoir

Comment réagir lorsque mon assureur...... n'assure pas !

28 Avril 2013 , Rédigé par Victor DEL REY

Votre compagnie d’assurances peut dans certaines circonstances, refuser de vous indemniser ou mettre fin à votre contrat. Voici comment gérer la situation à travers plusieurs cas pratiques……

Ma télévision a « grillé » à la suite d’une hausse de tension générée par la foudre. Mon assureur refuse de rembourser la matériel endommagé.

Si vous n’aviez pas souscrit la garantie facultative « dommages électriques » (dégâts provoqués par un défaut du système électrique), vous ne serez, en effet, pas indemnisé.

J’ai accumulé, cette année, plusieurs sinistres chez moi. Mon assureur m’informe qu’il souhaite résilier ma multirisque habitation.

Le professionnel est en droit de mettre fin à votre contrat, chaque année et sans motif, à condition de vous en avertir par lettre recommandée au moins deux mois avant la date anniversaire.

J’ai déclaré, il y a peu, un dégât des eaux. A présent, mon assureur m’informe que ma multirisque habitation sera résiliée dans un mois. En a-t-il le droit ?

Après un sinistre, le professionnel peut résilier votre police, à condition que cette possibilité soit mentionnée au contrat. La résiliation prendra effet un mois après l’envoi d’une notification par recommandé avec accusé de réception. Votre dégât des eaux sera pris en charge, même si les délais nécessaire à l’indemnisation dépassent la date de pris d’effet de la résiliation.

Ma maison, qui est restée sans occupant plusieurs mois, a été cambriolée. Mon assureur refuse de me couvrir

Si votre contrat comprend « une clause d’habitation », les garanties ne s’appliqueront pas, en cas d’absence prolongée du logement. La durée d’inoccupation maximale, inscrite au contrat, oscille généralement entre 60 et 90 jours.

J’ai été cambriolé et sous prétexte que mon logement ne répond pas aux normes de sécurité mentionnées au contrat, mon assureur refuse de m’indemniser

Pour accorder sa garantie vol, le professionnel a peut-être exigé la mise en place de certains moyens de protection à votre domicile (volet, barreaux aux fenêtres, serrure certifiée,….). Si vous ne les avez pas installés, votre assurance ne jouera que partiellement (indemnité, réduite de 30 % ou 50%), voire pas du tout.

Un incendie s’est déclaré à mon domicile. En dépit de ma garantie « valeur à neuf », j’ai été très mal dédommagé.

Afin de vous indemniser, l’assureur a estimé le prix des objets au moment du sinistre, auquel il a retranché un pourcentage de vétusté. Grâce, toutefois, à l’option valeur à neuf, le montant de l’indemnisation grimpe de 20 à 30 %. Mais cette garantie ne permet pas de couvrir intégralement la valeur de vos biens.

Faites valoir vos droits

Vous avez déclaré votre sinistre dans les temps (sous 3 jours ouvrés). Mais sous prétexte qu’il s’agit d’un troisième dégât des eaux de l’année, votre assureur refuse de vous couvrir ? C’est illégal. Demandez-lui par lettre recommandée les comptes-rendus d’expertise et sollicitez en réexamen du dossier.

Réf. Télé Poche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sha 16/09/2014 20:58

Merci pour ces précieux conseils. J’avoue que dans de telles situations, on ne sait pas forcément quoi faire. Désormais, je suis avertie, et cela, grâce à toi :)