Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Projet Savoir

Animal étrange : la baudroie / El baudroie : el baudroie

15 Novembre 2012 , Rédigé par Victor DEL REY Publié dans #Faune

Baudroie

La baudroie

On l’appelle lotte de mer, diable de mer, poisson pêcheur ou encore crapaud de mer, la baudroie d’Amérique se trouve au large du golfe Saint Laurent, Canada atlantique.

Son apparence est plutôt unique et elle n’a pas de cousin avec lequel on pourrait le comparer. Elle est pêchée en moindre importance avec d’autres poissons comme les plies, sébaste atlantique, morue et ses surnoms témoignent son aspect monstrueux. Elle a une immense bouche comportant plusieurs épines et une forte denture, elle peut avaler des proies plus grosses qu’elle tout en faisant le double de sa largeur de la queue et presque l’équivalent en longueur. Grâce à son corps, elle se dissimule dans les bas fonds marins. Elle a deux épines en avant de sa tête dont la première est munie d’un appât ressemblant à une peau déchirée ou une algue.

Elle est très blanche et molle mais elle devient très ferme à la cuisse. Elle est prédestinée aux soupes et au gril et elle se rapproche de la chair des  crustacés. Ses filets son épais et sans arêtes. Selon certains connaisseurs, son foie est aussi excellent. Sa peau est recouverte d’une douce peau sans écailles et très élastique. Moins connue que la morue, on retrouve des vers parasites dans la chair de baudroie dont l’opacité peut les dissimuler davantage. Elle est très prisée des Européens et des Nord-Américains. Les cuisiniers la connaissent peut-être davantage sous le nom de lotte.

Baudroie 1 marseille

El baudroie

La llamamos lota de mar, diablo de mar, pez pesquero o todavía sapo de mar, el baudroie de América se encuentra a la altura del golfo Santo Laurent, Canadá atlántico. 

Su apariencia es más bien única y no tiene primo con cual se podría compararlo. Es pescada en menor importancia con otros peces(pescados) como las platijas, la escorpina atlántica, el bacalao y sus sobrenombres demuestran su aspecto monstruoso. Tiene una boca inmensa que contiene varias espinas y una dentadura fuerte, puede tragarse presas más gruesas que ella haciendo el duplicado de su anchura de la cola(rabo) y casi el equivalente en longitud. Gracias a su cuerpo, se disimula en los fondos marinos bajos. Tiene dos espinas por delante de su cabeza cuya primera es proveída de un cebo que se parece a una piel desgarrada o una alga.
Es muy blanca y muelle pero se vuelve muy firme en el muslo. Es predestinada a las sopas y a la parrilla y se acerca a carne de los crustáceos. Sus redes su espeso y sin espinas. Según ciertos conocedores, su hígado es tan excelente. Su piel es recubierta con una piel dulce sin escamas y muy elástica. Menos conociendo que el bacalao, encontramos hacia parásito en la carne de baudroie de la que la opacidad puede disimularlos más. Es muy preciada europeos y norteamericanos. Los cocineros la conocen más posiblemente bajo el nombre de lota.

lophius piscatorius-cd1bRéf. : Wikipédia

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article